Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Les 12-14 Niort

Sommes-nous fétichistes ? By Fabulous

Etre fétichiste, c'est "reporter de l'affectivité sur un objet hautement symbolique pour l'intéressé, en lui attribuant une efficacité supérieure à la sienne sur la réalité". 

Voilà pour une petite définition.

Je ne vais pas rentrer dans de la psychologie de comptoir... quoique...
Mais si je m'auto-psychanalyse, j'avoue qu'il y a ce besoin d'être un autre, au moment où j'agrafe un dossard sur mon maillot.
Dépassement de soi, chercher ses limites, vivre pleinement l'instant... ça vous parle ?
 
En dehors de la course et sans vouloir chercher à faire pleurer dans les chaumières, on me décrit comme sensible, un gentil gars...
Comme tout un chacun, j'ai pourtant une carapace !
 
La course est souvent un bel exutoire : Ces jours de course sont vécus comme des moments uniques, on est sensible à bien des choses, on vit vraiment autrement. 
On est face à soi même plus que face aux autres...
Et pourtant, on (du moins, en ce qui me concerne...) vit de par ce que nous apportent aussi les autres : Et oui j'ai eu et j'ai encore des idoles, sans avoir honte de garder ce côté ado...
 
Ces idoles, ces gens qui subjuguent, polarisent tout un ressenti sur vous.
Ainsi Marco Pantani - en dépit de tout ce qui a entouré ce cycliste avec le dopage notamment - a fait partie de ces champions qui m'ont marqué : Lui, c'était son regard noir quand il attaquait un col et cette détermination qui me marquaient.
Un personnage un peu hors du temps avec son bandana de pirate...
Et puis il y a eu ce 14 février, il y a onze ans, et sa dernière ascension vers le paradis...
 
Et moi je cours avec un bandana vissé sur la tête... comme si je cherchais une force extérieure. Et bien loin de Marco Pantani, j'ai aussi un petit tatouage avec une toute autre signification...
Je ne développerai pas plus, ce qui est de l'ordre du profondément intime doit le rester, je me suis suffisamment dévoilé...
 
Et vous amis coureurs, n'êtes vous pas vous aussi un peu fétichistes, habités de rituels, de petites manies si importantes pour vous avant de prendre le départ d'une course ?

Commenter cet article