Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Les 12-14 Niort

Testing gel - offre réservée et limitée!

En partenariat avec nos partenaires INTERSPORT, V&B et la Tête de Mûle (la bière du MARAIS...), nous avons le plaisir de vous proposer une offre inédite sur les courses de la REGION !

 

       V and B      Afficher l'image d'origine

Les 20 premières personnes qui nous contacterons auront la chance d'être sélectionnée pour un testing d'un nouveau gel révolutionnaire que tous les coureurs vont bientôt découvrir sur le marché niortais...

 

Afficher l'image d'origine

Cliquez ici pour vous inscrire !

 

Fort de son expérience dans le domaine, la Brasserie du Marais est à l'initiative du développement d'un nouveau type de gel énergétique à bas de houblon.

INTERSPORT Niort et le V&B va tester la promotion de ce produit par notre intermédiaire et dans ses rayons.

Nul doute que nous devrions très rapidement trouver nos 20 cobayes pour tester ce type de produit...

Il est bien évidemment déconseillé une prise de gel en excès et en dehors d'une activité physique... 

 

N'attendez pas !  Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour une expérience unique...

Quand on s'intéresse à l'histoire de la Bière, on découvre que les boissons fermentées préparées à partir de céréales sont connues en Mésopotamie dès le IIIème millénaire avant notre ère, en Chaldée, en Assyrie, et aussi en Égypte. Elle était d'une consommation courante chez les Grecs et les Latins, et les Gaulois buvaient de la cervoise. La cervoise était une infusion d'orge germée, parfois additionnée d'avoine, de seigle ou de blé. Mais, sans l'apport du houblon, elle n'avait pas le caractère amer, désaltérant, de notre bière, et elle était bien plus forte en degré d'alcool. Les gaulois inventèrent un conditionnement idéal pour la bière : le tonneau. Avec les croisades arrive en Europe le goût des épices, et l'idée vint d'introduire dans la cervoise des piments, du genièvre, de la cannelle, du laurier, tandis que les gens du Nord préféraient l'aromatiser avec du houblon. Conférant amertume à la bière, le houblon a peu à peu remplacé toutes les autres plantes qui servaient auparavant à élaborer cette boisson, avec l'avantage de permettre à la bière de se conserver plus facilement et plus longtemps.

Certains coureurs apprécient de boire après l'effort une canette de bière car la bière fraiche est agréable, désaltère, réhydrate. En effet, elle contient plus de 90% d'eau. Ceci dit, mais il ne faut pas sous-estimer sa teneur relativement élevée en alcool (24 à 64 g par litre). Et si l'on trouve des vitamines du groupe B dans la bière - et surtout dans la bière brune - on en trouve bien plus ailleurs, dans les céréales, le pain complet, les légumes etc.

Site Running-club

Commenter cet article

bubu 03/04/2016 00:23

Et une anguille,une