Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Rédaction 12-14

 Gégé 1er V2 sur le 23km et Jmi 1er V2 sur le 12km!

JmPi accompagnant un copain à fait son retour à la compétition...

Chapeaux Messieurs!!!

A lire l'article paru dans la NR du jour...

La course mythique de Sainte-Néomaye a une nouvelle fois fait le plein avec 700 participants et la victoire de deux nouveaux, David Billerot sur les 12 km et Bernard Bretaud sur les 23 km.

La réputation des « Chemins du Roy », course nature organisée par le Spiridon créchois, n'est plus à faire. Bien avant l'heure, les inscriptions étaient closes. Cyril Pillac, le vainqueur 2005, imprévoyant, n'a dû obtenir le droit de défendre son titre qu'à une défection de dernière minute. Avec 700 concurrents dont 35 marcheurs, la course, dont les sentiers surplombent l'Hermitain, affichait complet.
Sur l'épreuve des 12 km, ils étaient 215 à prendre le départ sous les frondaisons de la place de Sainte-Néomaye. Cyril Pillac se portait résolument en tête, bien décidé à conserver son bien. Il allait tenir une dizaine de kilomètres, avant de céder sous les accélérations des coureurs de demi-fond du Stade niortais, David Billerot, suivi de près par Bruno Blanchard. Le vainqueur de l'épreuve courte expliquait son départ assez prudent par sa participation la veille au soir aux 1.500 m des inter-régionaux. « J'étais venu avant tout pour me faire plaisir. J'ai été prudent dans les descentes mais je parvenais à recoller dans les montées. Ma saison de cross m'a permis d'être à l'aise sur ce terrain très accidenté. C'est un très beau parcours, même si j'ai eu les jambes lourdes sur les derniers mètres. »
Un qui les avait en revanche plus légères, c'est le vainqueur des 23 km, Bernard Bretaud, lui aussi néo-participant à ces Chemins du Roy. Habitué des longues distances, ce « 100 bornards » a construit son succès à son rythme sans jamais avoir à puiser dans ses réserves. « Cette course est une bonne petite course nature. J'étais venu ici à la recherche de sensations en vue de la préparation des mondiaux en Corée. Je suis satisfait de mon chrono et de la façon dont j'ai couru. »
Le Vendéen inscrivait donc son nom sur les tablettes de l'épreuve, devançant de plus de cinq minutes un Patrice Bruneteau qui effectuait sur cette course sa rentrée et n'était pas au mieux de sa forme. « Pour moi, c'est le début d'une deuxième saison, explique-t-il. Je suis loin de mon temps de l'an passé et pourtant, j'étais venu pour tenter de réaliser le triplé. Je vais me consoler en finissant meilleur vétéran. »

Cor. NR, Michel GAVRILOFF.

 
Les résultats
 

23 km : 1. Bernard Bretaud, 1h29'29'' ; 2. Patrice Bruneteau, 1er V1, 1h34'39'' ; 3. François Bregeon, 1h40'19'' ; 4. Gérard Vitaly, 1er V2, 1h41'49'' ; 5. Jean-Marie Mathé, 1h42'50'' ; 6. Dominique Pailla, 1H43'43'' ; 7. Yannick Caron, 1h46'13'' ; 8. Francis Sauzé, 1h48'32” ; 9. Jacques Baker, 1h48'44'' ; 10. Bertrand Rocher, 1h49'18'' ; 11. Yannick Perron, 1h51'13'' ; 12. Daniel Murat, 1h51'25'' ; 13. Jean-Pierre Limoge, 1h51'51'' ; 14. Patrick Souchaud, 1h54'05'' ; 15. Jérémy Pitor, 1h55'42''. 1re féminine : Françoise André, 1h58'32'' ; 2. Agnès Delaboissière, 2h02'18''.
12 km : 1. David Billerot, 44'20'' ; 2. Bruno Blanchard, 44'42'' ; 3. Cyril Pillac, 45'04'' ; 4. David Patarin, 47'59'' ; 5. Carl Potreau, 47'59'' ; 6. Philippe Yvonnet, 49'38'' ; 7. Alain Deborde, 1er V1, 49'47'' ; 8. Dominique Relet, 50'08'' ; 9. Louis-Marie Arnault, 51'19'' ; 10. Pascal Rossard, 51'35'' ; 11. Laurent Vergnaud, 53'19'' ; 12. Jean-Michel Couthouis, 1er V2, 53'20'' ; 13. Thierry Daguin, 53'28'', 14. Nicolas Huet, 53'44'' ; 15. Julien Frappier, 54'. Féminines : 1. Christine Marsault, 56'01'' ; 2. Corinne Adole, 1h01'44'' ; 3. Frappier Vanessa, 1h02'16''.

Commenter cet article