Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Les 12-14 Niort

Du 23 au 25 octobre dernier Christian Gervais a participé au 17ème grand raid de La Réunion.
Finisher de cette épreuve Hors Du Commun, il nous livre aujourd'hui un petit compte rendu de son aventure. Un grand bravo Christian pour cette grosse perf !!!

Résultats de GERVAIS Christian (dossard nº405)

courant le Grand Raid, Individuel non sponsorisé

dans la catégorie VETERANS 2 HOMMES
GERVAIS Christian

Redoute Ligne d'arrivée 25/10 08:12 56h12mn28s 147km 53m 1223ème 190ème



" Il y a 4 ans juste après l'expérience du semi raid je souhaitais retourner à LA REUNION pour découvrir ce qu'il y avait à cueillir derrière cette aventure un peu hors norme.
 
Parti avec 2 copains de PARTHENAY nous décidons de faire la première partie de la course ensemble, au moins jusqu'au volcan aprés en fonction des circonstances nous aviserons.
Dés le départ nou sommes gâtés, puisque le départ de la course est donné vendredi 23 à 0h sous une pluie battante qui nous a accompagné pendant 1h1/2 avec pour effet de rendre la montée au volcan trés délicate sur un sentier trés etroit et rendu gilssant avant d'arriver au petit jour au bord du volcan et heureusement le soleil est au rv là haut.
La traversée de la plaine des sables permet de courir sur quelques km et déjà de nouveau un raidillon pour sortir du volcan et engager une descente vers mare à boue  avant d'attaquer le piton des neiges, avec un gros coup de moins bien sur la partie finale, que nous ateignons dans les nuages et le froid et s'engage aussitôt la descente vers CILAOS que nous rejoignons à la nuit tombée en espérant pouvoir dormir un peu.
Halte de 5 heures, passer des vêtements secs se restaurer essayer de dormir un peu.... sans pouvoir fermer l'oeil, 23h on repart pour attaquer le TAIBIT et la descente dans le cirque de MAFATE, la traversée des ilets a un côté asez magique au petit matin, puis le, soleil fait son apparition et au gré des passages de gués des montées encore et encore et des descentes devenues aussi trés difficiles en raison de la fatigue et des appuis qui deviennent moins sûr.
A GRAND PLACE, samedi à la mi journée, un de mes compagnons abandonne sur blessure et je demande à l'autre de faire sa course, pour ma part depuis quelques heures je galère et je souhaite dormir au moins 2 heures avant de repartir, en fait un somme d'un quart d'huere me permet de bien recharger et d'attaquer la montéee vers AURERE (c'est fou lorsque l'on est en manque de sommeil, ce qu'un simple quart d'heure de sommeil permette de recharger les batteries à ce point) puis descente ves DEUX BRAS.
 Arrêt de 3 heures pour se restaurer et dormir environ 1h1/2.avant de se mesurer à la grosse dernière difficulté, la montée de DOS D'ANE et du PITON BATARD mais là je suis plus serein je connais la montée et je sais que je vais finir même s'il reste 28km de course pour environ 9h.
La nuit n'en finit pas et l'arrivée à COLORADO est un soulagement, un peu plus de 5 km de descente que je parcours en pleine euphorie... et l'arrivée sur le stade : quelle délivrance,la fatigue, l'absence de sommeil depuis le jeudi matin, la joie de terminer pas trop casser physiquement;;;et l'émotion que je ressens à ce moment là, si elle est trés personnelle, je pense qu'elle est ressentie par tous les anonymes qui comme moi sont allés au bout de leur défi.
 
Incontestablement une épreuve pour se dépasser, pour se mesurer, certainement pas aux autres mais à soi même.
 
Que cette aventure est belle et aujourd'hui je n'ai qu'une envie y retourner !!!"

Commenter cet article